Lennegezh

[ Un forum sur la littérature ]
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 20:52

Chacun à son tour, on rajoute une phrase.

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Emma
Viviane, la Dame du Lac
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : 59
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 21:02

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 21:06

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Emma
Viviane, la Dame du Lac
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : 59
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 21:09

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes 18ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 21:11

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Emma
Viviane, la Dame du Lac
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : 59
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 21:29

Je regardais la lette qui était tombée du livre à la couverture enfantine.C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 15 Aoû - 23:13

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 16 Aoû - 0:44

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 16 Aoû - 3:55

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ;
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Viviane, la Dame du Lac
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : 59
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 16 Aoû - 12:49

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Dim 17 Aoû - 19:56

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Emma
Viviane, la Dame du Lac
avatar

Nombre de messages : 224
Age : 25
Localisation : 59
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Dim 17 Aoû - 20:17

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Lun 18 Aoû - 11:13

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire. Je levai la tête et regarda mon père qui semblait inquiet, instinctivement, je mentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 21 Aoû - 2:07

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire. Je levai la tête et regarda mon père qui semblait inquiet, instinctivement, je mentis.


-''Qu'est-ce que c'est ?'' me demanda-t-il, les sourcils à moitiés froncés.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Dim 24 Aoû - 20:17

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire. Je levai la tête et regarda mon père qui semblait inquiet, instinctivement, je mentis.

''-Qu'est-ce que c'est ? me demanda-t-il, les sourcils à moitiés froncés.
-Ce n'est rien, juste une lette d'adieu, mentis-je tout en songeant à cette soeur que je ne connaissais pas et que j'allais retrouver, coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 1 Oct - 3:15

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire. Je levai la tête et regarda mon père qui semblait inquiet, instinctivement, je mentis.

''-Qu'est-ce que c'est ? me demanda-t-il, les sourcils à moitiés froncés.
-Ce n'est rien, juste une lette d'adieu, mentis-je tout en songeant à cette soeur que je ne connaissais pas et que j'allais retrouver, coûte que coûte.
Mon père, sachant que je n'en dirais pas plus, repris sa lecture avec un haussement d'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Admin
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 1 Oct - 14:33

Je regardais la lettre qui était tombée du livre à la couverture enfantine. C'était une lettre de ma mère, écrite il y a bien longtemps, lorsque j'avais 10 ans. Je reconnus son écriture mais je n'osais la lire. Mon père me l'avait remise aujourd'hui, jour de mes dix-huit ans. Ma mère était morte depuis cinq ans, cancer du poumon. En pensant à sa maladie et à sa souffrance, mes yeux se brouillèrent de larmes, je ne pouvais retenir mon émotion. Je pris une grande respiration et les mains tremblantes, je commença à ouvrir l'enveloppe tout doucement pour ne pas l'abîmer. Je sortis délicatement la lettre légèrement parfumée de son odeur si particulière. Je ne pu m'empêcher de laisser couler les larmes en lisant les mots écrit de la main de ma mère ; je reconnus son écriture arrondie que j'essayais de copier enfant.

A la fin de ma lecture, je la laissa tomber, et le monde semblait s'effondrait autour de moi : j'avais une soeur, une demi-soeur. Ma mère avait eu une relation avec un touriste allemand, un été où mon père était en voyage d'affaire. Je levai la tête et regarda mon père qui semblait inquiet, instinctivement, je mentis.

''-Qu'est-ce que c'est ? me demanda-t-il, les sourcils à moitiés froncés.
-Ce n'est rien, juste une lette d'adieu, mentis-je tout en songeant à cette soeur que je ne connaissais pas et que j'allais retrouver, coûte que coûte.
Mon père, sachant que je n'en dirais pas plus, repris sa lecture avec un haussement d'épaule.
Je ne savais pas encore que ma vie allait changer à jamais, que je serai emporter malgré moi dans une aventure à une époque pleine de troubles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lennegezh.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'histoire sans fin!
» [Jeu] L'histoire sans fin
» L'Histoire sans fin II: un nouveau chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lennegezh :: La Taverne des Fées :: La Salle de jeu-
Sauter vers: